Haut
Île de Kéa en Grèce

L’île de Kéa, aussi appelée Tzia par les locaux, est particulièrement appréciée des Athéniens, nombreux possèdent une résidence secondaire sur cette île de charme considérée comme l’un des trésors de la mer Égée. Première île des Cyclades et la plus proche de la Grèce continentale, il est facile d’y aller se ressourcer le temps d’un weekend, loin du bruit et de l’animation d’Athènes.

Un grand merci à mon ami Alex de m’avoir partagé ses bonnes adresses à Kéa !

Cet article contient des liens d’affiliation qui me permettent de gagner une petite commission si vous effectuez un achat à travers mes liens, sans frais supplémentaire pour vous. Ça m’aide à créer du contenu pour ce blog 🙂 merci de votre compréhension !

Pour ses belles plages de sable blanc, ses criques sauvages, sa mer turquoise, ses jolis villages traditionnels cachés dans les montagnes alliant architecture cycladique et néoclassique, sa délicieuse cuisine… La liste est longue ! Vous apprécierez surtout le calme qui y règne : l’île de Kéa est encore méconnue des foules de touristes, c’est un réel paradis où l’authenticité de ses habitants vous transportera à mille lieues de votre quotidien.

Plage de Spathi à Kéa

Transports : comment se rendre à Kéa ?

La beauté intacte de Kéa et sa tranquillité s’expliquent facilement par la difficulté de s’y rendre en tant que touriste ! L’île de Kéa ne possède pas d’aéroport et le seul ferry pour s’y rendre part du port de Lavrio, bien moins accessible que le célèbre port du Pirée près d’Athènes. Depuis Kéa, vous pourrez rejoindre le reste des Cyclades en ferry en passant par l’île de Syros.

Se rendre au port de Lavrio depuis Athènes

Depuis Athènes, différentes options s’offrent à vous pour rejoindre Kéa. La plus adéquate à mes yeux est de louer une voiture dans le centre d’Athènes ou à l’aéroport et de prendre le ferry avec ! Les tarifs de location de voiture sont généralement plus intéressants à Athènes, de même que le prix de l’essence (pensez à faire le plein avant de partir !). Sur place, une voiture vous permettra de découvrir l’île bien plus facilement !

Pour rejoindre Lavrio, l’option la plus rapide est d’emprunter l’autoroute en direction de l’aéroport puis la route nationale vers Lavrio. Le port se situe à environ 60 kilomètres du centre d’Athènes, soit une petite heure de route.

Mais ce que je vous conseille, c’est de partir en fin de matinée et suivre la route le long de la côte ouest de la péninsule : vous passerez à travers les quartiers de Glyfada, Vouliagmeni, Lagonissi et profiterez de magnifiques vues sur la mer Égée avant de rejoindre le Cap Sounio. Là-bas, vous pourrez faire un arrêt avant de vous rendre à Lavrio et prendre le ferry pour Kéa en fin de journée !

La traversée entre Lavrio et Kéa dure environ 1 heure. Pour réserver vos billets, je vous conseille la plateforme FerryHopper sur laquelle vous pourrez trouver les traversées au meilleur prix et annuler à tout moment si besoin !

Autres moyens de rejoindre Lavrio :

En bus : prendre le bus KTEL au départ de la station de Mavrommateon non loin du centre d’Athènes. Le trajet dure un peu moins de 2 heures et coûte 5€. Un bus direct relie également l’aéroport d’Athènes à Lavrio en 40 minutes environ, renseignez-vous au guichet de bus en sortant de l’aéroport.

En taxi : comptez entre 50 et 60€ pour un trajet entre le centre d’Athènes et Lavrio, et environ 40€ depuis l’aéroport.

Se déplacer sur l’île de Kéa

Comme je l’indiquais plus haut, se déplacer en voiture est le meilleur moyen de découvrir l’île, et si possible avec une voiture de type 4×4 qui sera plus apte à emprunter toutes les routes de l’île ! La plateforme Rental Cars vous permettra de trouver la meilleure offre de location à Athènes. Sur place, vous pouvez vous rendre au magasin Leon Rent a car & bike juste à côté du port.

Vous pouvez sinon prendre le bus, vous trouverez les itinéraires et horaires sur ce site (disponible qu’en grec malheureusement mais utilisez Google Traduction !), ou faire appel à des taxis qui vous emmèneront partout sur l’île.

Vues de l'île de Kéa

Où loger à Kéa ?

Ioulida (aussi appelée Ioulis ou encore “Chora” par les locaux, qui désigne la ville principale d’une île) : la capitale de l’île de Kéa, perchée sur les flancs des montagnes. La vue y est spectaculaire. Vous y trouverez de nombreux petits restaurants et cafés.

Korissia : le port de Kéa, facile d’accès et de jolies boutiques à découvrir

Vourkari : renommé pour ses restaurants et sa vie nocturne, de nombreux voiliers et yachts viennent y jeter l’ancre.

Koundouros : idéal si vous souhaitez poser vos valises et vous déplacer au minimum, la plage principale est aménagée et convient aux familles.

Spathi : pour un séjour dépaysant au coeur de la nature ! C’est un endroit calme parfait pour se ressourcer.

Si vous disposez d’une voiture, je vous recommande fortement les maisons de notre ami Alex chez qui nous avons séjourné pendant notre voyage : cachée parmi les oliviers, la propriété offre des vues époustouflantes sur les collines environnantes et la ville de Ioulida. Un endroit exceptionnel pour passer des vacances détente entre amis ou en famille ! Ses maisons : Old Wine Press et Countryside Stone Cottage.

Vue sur la capitale de Ioulida
La belle vue sur la capitale de Ioulida depuis la maison d'Alex !

Location de maison à Kéa

Hotels à Kéa

Que faire sur l’île de Kéa ?

Voir le Lion de Kéa

Garde et emblème de Kéa, le Lion et son sourire énigmatique sont le sujet de nombreuses légendes. Selon l’une d’elles, un lion féroce serait apparu sur l’île alors que celle-ci s’appelait encore Hydroussa, et aurait chassé les nymphes qui y résidaient. Les dieux auraient alors provoqué une sécheresse terrible, jusqu’à l’arrivée du demi-dieu Aristée, fils d’Apollon et de la nymphe Cyrène. La statue date du 6e ou 7e siècle avant J.C.

Pour vous y rendre, suivez les panneaux indiquant “Αρχαίος Λέων” à Ioulida, ou demandez gentiment votre chemin dans un magasin. L’ascension jusqu’au Lion prend une quinzaine de minutes. Vous trouverez sinon son adresse sur Google Maps ici.

Promenade dans la capitale de Ioulida

Perdez-vous dans les ruelles étroites de Ioulida, appréciez son calme, ses jolies maisons blanchies à la chaux et ses églises multicolores.

Rues de Ioulida
Rue dans Ioulida
Village de Ioulida, Kéa
Église à Ioulida
Église à Ioulida 2

Arrêtez-vous sur la place de la mairie, contemplez son architecture de style néoclassique et prenez un instant pour jouer au curieux jeu d’échecs à taille humaine.

Mairie de Ioulida
Mairie de Ioulida
Vue depuis la place de la mairie
Vue depuis la place de la mairie
Jeu d'échecs à Ioulida

C’est aussi là que vous trouverez de nombreuses tavernes et cafés, pourquoi ne pas faire une pause dans l’un d’entre eux ?

Place de la mairie à Ioulida
Café à Ioulida

Pour les amateurs d’histoire, visitez le musée archéologique de Kéa, ouvert tous les jours de 9 heures à 16 heures sauf le mardi.

Prenez de jolies photos de bougainvilliers en fleurs, et avancez jusqu’à trouver l’hôtel de ville de Kéa que vous pourrez observer de loin, c’est un très beau monument construit à flanc de montagne.

Bougainvillier à Ioulida
Rue à Ioulida
Hôtel de ville de Kéa
Ioulida, Kéa, Grèce
Rue à Ioulida

Enfin, prenez le temps de flâner dans les jolies boutiques de Ioulida !

Admirer le coucher de soleil à Vourkari

Connu pour ses restaurants le long de la mer et ses bars animés le soir, ce village de pêcheurs situé à seulement 2 km du port de Korissia s’est transformé au cours des dernières années pour devenir l’un des endroits phares de l’île de Kéa ! On apprécie la promenade le long de la baie jusqu’à Agia Irini, avant de s’installer en terrasse pour déguster un excellent verre de vin local tout en admirant le coucher du soleil.

Village de Vourkari au coucher du soleil
Village de Vourkari au coucher du soleil

Visiter le site archéologique de Karthea

Une visite réservée aux plus courageux d’entre vous ! Le site antique de Karthea se trouve au sud-est de Kéa, et pour vous y rendre, une randonnée de plus d’une heure sous le soleil vous attend. Comptez le double pour le retour : vous devrez gravir les collines pour rejoindre votre voiture en rentrant. Une autre option est de s’y rendre en bateau !

Sur place, vous pourrez admirer les ruines de la plus importante des quatre cités antiques de Kéa, notamment deux anciens temples et un théâtre très bien préservé, et plonger dans les eaux cristallines pour vous rafraîchir !

Explorer les fonds marins de Kéa

L’île de Kéa regorge de trésors sous-marins, c’est un vrai paradis pour les plongeurs ! Deux épaves sont à explorer : celle du paquebot britannique HMHS Britannic, l’une des plus grandes épaves de paquebot au monde, et celle du S/S Burdigala, un paquebot luxueux construit à la fin du 19e siècle. Kea Divers organise des plongées tous les jours.

Les amateurs de snorkelling seront également ravis des nombreuses criques sauvages où observer des poissons multicolores, poulpes, étoiles de mer, calamars… Le littoral est très bien préservé comparé à des îles comme Mykonos ou Santorin en raison du faible nombre de touristes.

Illustration par Ken Marschall
Illustration de l'épave du Britannic par Ken Marschall

Faire de la randonnée autour de Kéa

Si vous visitez Kéa au printemps ou à l’automne, vous serez sûrement tentés de découvrir l’île à travers ses nombreux chemins de randonnée. Paysages à couper le souffle, vues sur la mer Égée, sites et monuments antiques, nature luxuriante au printemps… Sûrement l’une des meilleures façons de découvrir la beauté de Kéa ! Vous retrouverez toutes les informations relatives aux chemins de randonnée sur le site de Destination Kea.

Les plages de l’île de Kéa

Et bien sûr, impossible de visiter Kea sans se détendre sur ses belles plages de sable fin ! L’île de Kéa compte des dizaines de plages et criques, certaines accessibles seulement en bateau. Même en plein mois d’août, il est possible de trouver une plage déserte sur laquelle lézarder !

Plage de Spathi
Plage de Spathi

Spathi : longue plage de sable fin orientée vers l’est, parfaite pour une baignade le matin. Il y a un petit café-restaurant sur place, bien pratique car la plage est plutôt isolée ! Pour y accéder, il faut emprunter un chemin de terre qui dégage beaucoup de poussière, à prendre en compte si vous vous déplacez en scooter.

Koundouraki : moins fréquentée et plus petite que la plage voisine de Koundouros, c’est un spot idéal lorsque le vent vient du nord. Parfait pour passer un après-midi détente sur les chaises longues du café-bar qui s’y trouve. On peut aussi y pratiquer différents sports nautiques.

Sikamia : une plage sauvage magnifique ! Attention à votre voiture en empruntant le chemin de terre pour vous y rendre. Aussi, pensez à emporter de l’eau et de quoi manger avec vous, il n’y a rien sur place !

Xila : eaux cristallines, plage à moitié organisée idéale pour admirer le coucher du soleil.

Kaliskia : accessible seulement en 4×4, c’est un vrai petit coin de paradis avec une mer turquoise et tranquillité assurée !

Autres plages : Pisses, Gialiskari, Kambi, Otzias

Un conseil : avant de choisir quelle plage visiter, pensez à vérifier l’orientation du vent et choisir une plage protégée ! Le vent souffle fort dans les Cyclades. Plus d’informations sur les plages de Kéa ici.

Plage près de Koundouros
Près de Koundouros

Restaurants, tavernes et bars à découvrir sur l’île de Kéa

Arístos : L’une des tavernes les plus célèbres de Vourkari, en particulier pour ses plats à base de poisson. À essayer absolument : le plat de pâtes au homard, un régal !

Vourkaríōn : L’endroit idéal pour découvrir d’excellentes spécialités grecques tout en profitant d’une superbe vue sur la baie de Vourkari et son coucher de soleil.

Steki : La référence en termes de plats traditionnels grecs à Ioulis !

Leon Bar : À 10 mètres seulement du Steki, bar très sympa en soirée.

ΤΟ ΠΕΡΑΣΜΑ ΣΤΟ ΓΥΡΙΣΤΗ : Taverne tenue par l’un des meilleurs chefs de Kéa, ambiance familiale et large choix de très bons plats méditerranéens.

Magazes Restaurant : Très bon poisson, et la meilleure moussaka de l’île !

Kayak Ice Cream Store : À l’étage s’y trouve un rooftop très sympa, idéal pour un verre en amoureux.

ACQUA Bar : Le bar le plus fréquenté de Kéa, sympa pour danser ! Musique internationale et grecque.

Meilleure période pour visiter l’île de Kéa

En raison de sa proximité avec Athènes, la plupart des magasins restent ouverts toute l’année, vous pouvez donc visiter l’île de Kéa à n’importe quel moment ! Mais pour profiter de ses belles plages, la période idéale est d’avril à octobre, les mois de juillets et août étant bien sûr les plus chauds et les plus fréquentés.

Carte des activités

J’espère que ce guide sur Kéa vous a plu ! Pour plus d’informations à propos de l’île, vous pouvez consulter le site de Destination Kea. Êtes-vous déjà allés à Kéa ? J’attends de lire vos recommandations dans les commentaires ci-dessous !

Cet article vous a plu ? Enregistrez-le sur Pinterest !

Guide de voyage - île de Kéa en Grèce
Guide de voyage - île de Kéa en Grèce

Publier un commentaire