Top

Lefkada, aussi appelée Leucade, nous avait été recommandée de nombreuses fois par des amis. Cette belle île grecque située dans la mer Ionienne est renommée pour ses plages et ses paysages pittoresques, nous avons donc décidé d’y faire un arrêt sur notre route pour Corfou. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! Je n’ai jamais vu une eau si bleue, et des falaises si blanches. Nous avons passé un week-end de trois jours à Lefkada à découvrir ses plages magnifiques, mais j’aurais aimé y rester plus longtemps ! Lisez la suite pour découvrir comment profiter au mieux des plages de l’île et d’un court séjour à Lefkada.

Cet article contient des liens d’affiliation qui me permettent de gagner une petite commission si vous effectuez un achat à travers mes liens, sans frais supplémentaire pour vous. Ça m’aide à créer du contenu pour ce site ☺️ merci de votre compréhension !

 

Rendez-vous en bas de la page pour accéder directement à la video !

 

Pourquoi visiter Lefkada ?

Lefkada fait partie des îles Ioniennes et comme la plupart des îles de cette région, elle abrite d’incroyables paysages. Lefkada a de nombreuses belles plages et ses falaises blanches contrastant avec la mer turquoise forment de superbes panoramas. Avec ses jolis villages et sa cuisine gourmande, Lefkada est une destination à ajouter à votre liste !

 

Comment se rendre à Lefkada

 

Agios Ioannis, Lefkada

 

Lefkada est une grande île située sur la côte ouest de la Grèce, et l’une des îles les plus facilement accessibles du pays. Pourquoi cela ? Parce qu’au lieu de prendre un bateau, on peut tout simplement y accéder en voiture! Lefkada est très proche de la côte, reliée par un pont flottant, ce qui rend le voyage rapide (et gratuit !).

Pour accéder à Lefkada, il faut prendre la route 42 (EO Amfilochias Lefkadas) une fois arrivés à Amfilochia (si vous venez d’Athènes ou du Péloponnèse). Si vous venez du nord, il faudra prendre la direction de non loin, puis une fois la ville passée, prendre la route qui mène à Aktio, et tourner à Agios Nikolaos. Vous trouverez enfin la route EO Amfilochias Lefkadas qui mène à l’île. Il n’y a pas de péage pour entrer sur l’île, l’entrée est gratuite.

 

Peut-on se rendre à Lefkada en avion ?

Tout à fait ! Même s’il n’y a pas d’aéroport directement sur l’île de Lefkada, vous pouvez voyager en avion jusqu’à l’aéroport de Preveza situé non loin, à environ 25km de Lefkada. De là, vous pouvez soit prendre un bus ou louer une voiture pour rejoindre Lefkada. La voiture reste pour moi la meilleure solution car cela vous permettra de voyager facilement et librement autour de l’île. Il est aussi possible de se rendre à Lefkada en bateau depuis les îles proches.

 

Passons maintenant aux jolis villages et plages que nous avons découverts sur notre chemin !

 

Les meilleurs villages et plages à Lefkada

 

Plage sauvage, Lefkada

Une jolie plage sauvage sur la route vers Agios Nikitas

 

Agios Nikitas

Une fois arrivés sur l’île, nous avons décidé de rouler directement jusqu’au sud de Lefkada pour explorer les belles plages qui s’y trouvent. Nous devions faire notre premier arrêt à Agios Nikitas, un joli village de pêcheurs sur la côte au nord de l’île.

Malheureusement, le plan est tombé à l’eau car notre voiture est tombée en panne (la chaleur et quelques problèmes qu’elle traînait n’ont pas joué en sa faveur… notre BX se fait vieille !) et nous avons dû nous arrêter à la place dans un hôtel voisin pour trouver une solution. Et quelle chance ! Les hôtes, Spyros et Amalia, ont fait preuve d’une extrême gentillesse et nous ont laissé utiliser la piscine pour nous rafraîchir quelques instants, pendant qu’ils contactaient un garagiste local. Solution trouvée ! Ce plongeon était plus que nécessaire, surtout quand la température à l’ombre atteint les 36°C… Nous avons finalement décidé de louer une chambre à ce charmant couple pour la nuit, n’ayant pas encore planifié où rester. Pour info, ce petit hôtel très charmant (tout comme ses hôtes) s’appelle Maistros Apartments.

Une fois notre problème résolu, nous avons finalement poursuivi notre route jusqu’à Agios Nikitas. Ce petit village est vraiment charmant etromantique (surtout le soir !), et est principalement composé d’une rue piétonne, pleine de petites boutiques et le restaurants, qui conduit à la plage. Faites attention au choix de votre restaurant si vous vous arrêtez pour déjeuner ou dîner : certains d’entre eux sont des attrape-touristes. Je vous conseille d’essayer T’agnantio ou Asperous, les deux font de la bonne cuisine, traditionnelle, et sont une valeur sûre.

 

Milos Beach

La plage d’Agios Nikitas en soi n’est pas très grande et peut se retrouver rapidement bondée en juillet et en août. Heureusement, il y a une autre jolie plage pas très loin du village, Milos Beach. On peut y accéder en bateau ou à pied, un petit chemin y mène à travers les collines en 15 minutes environ.

Autre solution : y aller à la nage! Avec un masque, un tuba et le palmes), ce n’était pas difficile de la rejoindre. La plage de Milos est à environ 500 mètres de la plage principale d’Agios Nikitas, en nageant le long des rochers et parfois dans des eaux assez profondes et avec quelques vagues. Le trajet peut être difficile si vous n’avez pas l’habitude de nager sur de longues distances, faites attention !

Entre ces deux plages, vous trouverez une superbe petite plage appelée Ammoudoula. En grec moderne, « ammoudia » désigne une plage de sable (et oui, ils ont tellement de plages différentes, il faut bien différents mots pour les désigner !), et celle-ci porte bien son nom ! Que du sable. Elle est accessible seulement en nageant (assez facile, pas besoin de palmes ou autre, elle est très proche de la plage d’Agios Nikitas) ou en bateauc’est un coin secret et beaucoup moins fréquenté ! Les falaises protègent la plage du soleil l’après-midi, si vous voulez lézarder au soleil là-bas, préférez y aller le matin.

 

Porto Katsiki

 

Plage de Porto Katsiki, Lefkada

 

Le jour suivant, nous avons visité Porto Katsiki, l’une des plages les plus connues de l’île. Et j’ai vite compris pourquoi ! La vue sur place est à couper le souffle. Les falaises et galets blancs contrastent avec le bleu intense de la mer, je n’ai jamais vu une eau à la couleur pareille !

On dit que le nom de l’île, Lefkada, vient de « lefkos » qui signifie blanc en grec.

 

Plage de Porto Katsiki, Lefkada

Plage de Porto Katsiki, Lefkada

 

J’ai deux conseils à vous donner : tout d’abord, il faut se rendre à Porto Katsiki tôt. Nous sommes arrivés à 11h et le parking était déjà presque plein. Vous pouvez aussi vous stationner gratuitement sur les routes aux alentours. Deuxièmement, prenez avec vous TOUT ce dont vous avez besoin avant de descendre à la plage. Elle est uniquement accessible par des escaliers (assez longs à mon goût !) que vous devrez monter/descendre sous un soleil brûlant et une chaleur écrasante. Il y a une petite cafétéria à côté du parking pour vous ravitailler en arrivant sur place.

Si vous aimez partir à l’aventure, je vous recommande de nager vers la partie gauche de Porto Katsiki. Là-bas s’y trouve une autre plage tout aussi belle, mais complètement déserte. Vous pouvez même vous aventurer un peu plus loin, il y a une crique où la mer est chaude et peu profonde (mais pas de plage), et une vue incroyable !

 

Plage à Porto Katsiki

 

À l’heure du dîner, nous nous sommes arrêtés dans une taverne appelée Greco Levante, située au dessus de la plage d’Egremni (la plage est d’ailleurs uniquement accessible par bateau aujourd’hui à cause de l’effondrement d’une partie de la falaise). La cuisine était vraiment bonne, le choix inclue toutes sortes de plats traditionnels. Nous sommes arrivés assez tard au restaurant et avons malheureusement raté le coucher du soleil, qui est apparemment superbe depuis la terrasse de ce restaurant, à ne pas manquer si vous vous y rendez !

 

Vassiliki

Nous avons terminé notre journée sur la jolie baie de Vassiliki, qui est réputée pour ses activités de planche à voile et windsurf. Nous nous sommes promenés dans le village, le long de la rue principale et le long de la petite marina où se trouvent de nombreux bars et restaurants et où vous pourrez profiter de l’atmosphère apaisante de ce charmant village.

 

Plage d’Agiofili

 

Plage d'Agioifili, Lefkada

 

Vassiliki se trouve à côté d’une autre superbe plage, Agiofili, qui se trouve à l’issue d’un chemin de terre. Attention en voiture, à certains endroits, le chemin n’est pas très plat. Cette jolie petite plage de galets est entourée par de petites falaises et a sûrement les eaux les plus claires de l’île, ce qui en fait un excellent endroit pour admirer la vie sous-marine.

 

Starfish in Agioifili Beach, Lefkada

Une étoile de mer trouvée à Agiofili !

 

Une fois de plus, il faut s’y rendre tôt pour trouver de quoi se stationner et pouvoir s’asseoir sur la plage ! Agiofili est aussi accessible en bateau taxi toutes les 30 minutes de 10h à 19h30, le trajet coûte 6 euros. L’idéal est de s’y rendre vers 9h, stationner sa voiture hors du parking (ou alors payer 5 euros) et profiter de la plage avant que la foule de touristes n’arrive. L’endroit est tranquille jusqu’à midi pendant la haute saison.

Nous sommes partis dans l’après-midi et avons pris une belle route le long de la côte est. En regardant entre les arbres, vous apercevrez sûrement des ruches – le miel de Lefkada est d’ailleurs délicieux. Nous avons fait un court arrêt dans le beau village de Kallithea, comme son nom l’indique (kali = belle, thea = vue), pour ensuite continuer jusqu’à notre destination finale, Corfou !

 

Voilà tout pour notre voyage à la découverte des jolis villages et plages de Lefkada ! Si vous avez des questions sur les endroits que j’ai mentionnés, n’hésitez pas à me contacter, je serai ravie de vous aider.

Regardez la vidéo juste en dessous pour plus d’images de Lefkada !

 

 

Et si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de l’enregistrer sur Pinterest !

Merci pour votre lecture 🙂

 

Superbes plages à Lefkada Grèce

 

Vous aimerez aussi :

post a comment